Petite observation hivernale

image_pdfimage_print

Petite observation hivernale.

J’aime l’hiver pour une seule raison, les nuits sont longues et dès 18h il fait nuit ! Ca fait deux raisons.. ça commence bien.

Lorsqu’il fait beau ça me permet d’aller observer dès que je quitte mon taf, l’inconvénient c’est que la météo en cette saison n’est jamais terrible de plus habitant dans le Nord….. je n’ai pas besoin de vous faire un dessin 😆

Alors on se contente d’une éclaircie quand elle se présente à nous.

Cette nuit du 16.02.2016 les prévisions étaient bonnes, bien qu’une grosse demi Lune trônait haut dans le ciel, c’est un peu rageant qu’elle soit là car nous aurions pu profiter un peu plus du ciel profond… qu’importe nous allons observer et depuis le temps que l’on attendait de sortir notre nez dehors.

Nous commençons (Fred et moi) cette soirée par des objets tests histoire de se donner une idée de la qualité du ciel, c’est sans appel le ciel est loin d’être excellent, les quelques voiles accompagnés de la Lune ne nous laissant pas beaucoup de possibilités sur les objets à observer.

Après quelques observations de différents objets nous sortons nos crayons pour dessiner l’amas globulaire M79 il est situé dans la constellation du Lièvre juste en dessous de celle d’Orion, ne dépassant pas les 20° au dessus de l’horizon, l’amas n’est pas terrible et manque de résolution.

Les deux dessins ont été réalisés avec un grossissement différent sur nos Dobson de 400mm respectif.

Toujours dans la constellation du Lièvre , nous avons dessiné la nébuleuse IC418, on l’aperçoit à faible grossissement comme une petite boule floue bien lumineuse, en grossissant plus, l’étoile centrale est résolue et nette sur toute l’extrémité de la nébuleuse une zone plus claire avec un centre plus foncé comme le montre mon dessin. Nous en profitons pour comparer cet objet sur les 2 télescopes, mon miroir étant retouché la vision n’est pas la même entre nos deux télescopes, ce qui me réconforte forcément  😉 vu le prix que j’ai dû y mettre….  La différence s’accentue plus le grossissement est élevé ce qui est logique en soi… Le Dobson de Fred n’est pas pour autant une daube 😉 ! La clarté est là c’est juste que les détails y sont moins fins et qu’il y a moins de contraste. C’est pareil pour tous les télescopes vendus dans le commerce, il ne sont pas mauvais en règle générale c’est juste que pour profiter pleinement de la qualité d’un miroir il faut le faire retoucher par des sociétés spécialisées dans ce domaine.

(Je ferme cette petite parenthèse).

Ci-dessous nos deux dessins.

 

ic2165Fred
Dobson 406mm grossissement 228x Filtre OIII

 

Pendant que Fred dessinait cette petite nébuleuse IC2165→

 

 

Je m’ amusais avec à faire quelques photos d’ambiance. La Lune et Jupiter ont été réalisées au Dobson avec une barlow x2 et le Canon 70D, j’ai eu beaucoup de déchets pour Jupiter tellement la turbulence était forte, mais bon vu les conditions pour une photo unique ce n’est pas trop mal…